Une philosophie

La gamme des couleurs Isaro compte aujourd’hui 50 nuances, majoritairement mono pigmentaire.

Les prix varient en fonction des pigments qui entrent dans la fabrication d’une couleur. En effet, les pigments de cadmium ou de cobalt sont nettement plus couteux, au kilo, que des terres ou des oxydes de fer. La gamme Isaro comprend 5 séries de prix.

L’objectif est de vous proposez des couleurs intenses qui reflètent la nature des pigments qui entrent dans la fabrication. Donc, aucun adjuvant n’est rajouté pour inférer sur la nature d’un pigment. Ainsi par exemple, les couleurs à base de cadmium seront opaques et lumineuses avec une belle force colorante. Cette dernière est néanmoins inférieure à celle du bleu indanthrène ou du bleu phtalo qui ont des forces colorantes tout à fait exceptionnelles.

Je souhaite également proposer, une pâte agréable sous le pinceau. A chaque pigment une quantité d’huile est ajoutée. Les recettes ont été établies afin de ne pas surcharger en huile les couleurs proposées. Est adjoint à chaque pigment la quantité d’huile la plus juste.
Aucun siccatif n’est rajouté aux couleurs. Elles ont donc des temps de séchage variables.
En effet, si des composants accélèrent, naturellement, la siccativité de la pâte (cobalt, manganèse) d’autres ont l’effet inverse (zinc par exemple). Sachant, que la majorité des artistes travaille avec un médium et que bien souvent, dans les médiums il y a du siccatif, j’ai jugé préférable de ne pas en rajouter lors de la fabrication des couleurs Isaro, afin de se préserver des embuts ou craquements prématurés.

Huile de lin

En peinture à l’huile, le durcissement des couches picturales se produit suite à une réaction chimique avec l’oxygène de l’air. En tant que fabricant, il nous faut donc toujours porter notre choix vers une huile insaturée, c’est-à-dire une huile qui est encore capable d’absorber l’oxygène de l’air et qui permet à la couleur de durcir.

Toutes les couleurs à l’huile de la gamme Isaro sont broyées à l’huile de lin pure. Parmi les huiles siccatives qui peuvent convenir à la fabrication des couleurs à l’huile traditionnelles, l’huile de lin est celle qui, par sa composition chimique, est la plus siccative. Elle a aussi pour caractéristique de former un film protecteur (linoxyne) très résistant. C’est donc avec certitude que le choix de l’huile de lin s’est imposé chez Isaro .

On reproche parfois à l’huile de lin de jaunir ; néanmoins il est important de toujours garder à l’esprit que cette photosensibilité, due à sa haute teneur en acides gras poly-insaturés, ceux-là mêmes qui la rendent si siccative, est incontestablement réversible. L’ensemble des pigments qui sont utilisés pour fabriquer les couleurs Isaro sont tous d’une grande permanence à la lumière. Actuellement, le choix des pigments est à ce point pléthorique qu’il serait peu éthique de ne pas se centrer sur une sélection de pigments de qualité pour fabriquer les couleurs Isaro.

Isaro traite directement avec les fabricants de pigments et exige une fiche technique sur laquelle sont reprises les caractéristiques du pigment sélectionné. A cela se joignent un recul historique et un contrôle de la stabilité au sein d’Isaro. Vous trouverez pour chaque couleur un descriptif du pigment utilisé.

Les couleurs Isaro sont conditionnées en tube de 38 ml sauf le blanc de Titane, de zinc et blanc ancien (tube de 56 ml).