Une philosophie

Avec les aquarelles Isaro, je souhaite que les aquarellistes soient séduits par la puissance des couleurs et par leur luminosité. Les pigments organiques, comme les phtalo, les quinacridones, les diketo-pyrrolo-pyroles, ont une très belle force colorante et  l’aquarelliste retrouve cette force et cette saturation lorsqu’il peint avec les aquarelles Isaro.
Je trouve important de proposer aux artistes des couleurs riches, intenses et lumineuses.
Je conserve les caractéristiques intrinsèques des pigments que je sélectionne, ainsi certaines couleurs donnent des lavis uniformes, comme si elles teintaient le papier, alors que d’autres lui apportent une structure.
Les pigments minéraux, sont plus propices à la granulation. Parmi eux, les terres naturelles, les outremers (bleu, violet et rose), les couleurs à base de cobalt (bleu, vert et violet), le vert émeraude sont à choisir pour travailler les effets de granulation.
Par respect pour le travail artistique des aquarellistes, le critère de permanence est également important. Je travaille uniquement avec des pigments qui ont une cotation de 7 ou 8 sur l’échelle des laines bleues. Cependant, une cotation de 8 n’est pas synonyme de permanence totale et absolue. L’aquarelle reste un médium sensible car travaillé en couche légère, je trouve donc intéressant et important de rester attentive à leur stabilité dans le temps. 
La pertinence d’une couleur sur la palette d’un aquarelliste est également un critère digne d'intérêt, et je reste ouverte aux suggestions qui me sont soumises. C’est ainsi que de nouvelles couleurs viennent petit à petit compléter la gamme

Une fabrication singulière...

Les couleurs à l’aquarelle sont composées de pigments et d’un liant qui se dilue à l’eau. 
Pour la fabrication de mes aquarelles extra-fines, j’ai choisi de fabriquer mon propre liant au sein de mon atelier.
Ce dernier est composé de gomme arabique. La gomme arabique provient de l’acacia et il en existe de différentes qualités. Pour la fabrication des aquarelles il est important que dissoute dans l’eau, la gomme arabique produise une solution très claire afin de ne pas altérer la luminosité des pigments.

J’y ajoute ensuite deux agents plastifiants et hygroscopiques qui renforcent l’adhérence de la couleur sur le papier et donnent également de la souplesse à la pâte. Je travaille avec un produit naturel: le miel d’acacia et j’adjoins également une petite part de glycérine.

Etant donné que les aquarelles sont des solutions aqueuses, il est indispensable d’ajouter des conservateurs synthétiques. Ces derniers ont pour rôle de prévenir l’apparition de micro-organismes (bactéries et champignons) afin d’assurer la bonne conservation des couleurs. Ils sont de la famille des biocides et des fongicides. 

Je bannis l’adjonction d’adjuvants qui influencent le comportement naturel des pigments. Le fiel de bœuf, qui donne des couleurs qui se diffusent de manière plus prononcée, peut-être ajouté dans votre eau de travail si vous souhaitez des couleurs à la diffusion plus marquée.
Pour certaines couleurs à base de cadmium et de cobalt notamment, j’ajoute une petite quantité d’un agent épaississant naturel afin d’éviter que ces pigments, assez lourds, ne se décantent.